STI Chine 2014

Rapport de voyage sur la conférence annuelle d’ITS China

 Guangzhou, en Chine, du 11 au 14 novembre 2014

Préparé par Joe Lam

Résumé

Mon voyage en Chine pour la participation à la conférence annuelle d’ITS China a été une réussite. Il a contribué à raffermir la relation entre STI Canada et ITS China et nous avons été en mesure de promouvoir le congrès mondial sur les STI qui aura lieu à Montréal ainsi que notre prochain CRGA directement auprès de membres influents d’ITS China. Les Chinois ont accepté de ratifier un protocole d’entente coopératif avec STI Canada, un protocole qui doit évidemment être approuvé par les deux conseils d’administration.

- Des avantages additionnels ont également découlé de ce voyage. J’ai rencontré des représentants officiels d’ITS Shenzhen qui ont mentionné qu’ils enverraient une équipe à Montréal. J’ai également rencontré le professeur Yu Zhi, le cofondateur du forum OpenITS qui regroupe environ 50 universités en Chine et à l’échelle internationale. Cela pourrait représenter une avenue très intéressante pour nous afin de tendre la main aux différentes universités dans le cadre de l’évènement qui aura lieu à Montréal. Lors de la conférence, j’ai noué des liens avec un représentant d’ITS Thailand qui a accepté de promouvoir le congrès mondial de Montréal en Thaïlande.

Contexte

En lien avec une invitation qui a été lancée par ITS China, on m’a demandé de « représenter » STI Canada (en tant que consultant) dans le cadre de la 9e conférence annuelle d’ITS China qui aura lieu à Guangzhou dans le sud de la Chine. Les Chinois ont généreusement accepté de rembourser mes dépenses locales alors que les frais pour mes déplacements à destination et en provenance de Guangzhou sont subventionnés (jusqu’à 50 % dans la majorité des cas) par le ministère des Affaires étrangères, Commerce et Développement, Canada.

La conférence

La conférence a eu lieu du 11 au 14 novembre 2014 et elle a attiré plus de 600 participants de toutes les régions de la Chine. Les réunions du 11 novembre étaient principalement de nature technique et locale. Je n’ai pas eu l’occasion d’assister à ces réunions puisque je suis arrivé tard en soirée le mardi.

Séance plénière. La séance plénière (voir la photo) du mercredi a débuté à 8 h 30 pour se terminer à 19 h 30 en raison de nombreux retards et des ajouts de dernière minute. Nous n’avons même pas pris une seule pause. La plupart des conférenciers étaient très expressifs et efficaces. De nombreuses statistiques ont été fournies et les diapositives étaient un peu surchargées, mais j’ai toutefois été très impressionné par l’écran géant qui a été utilisé. Il était basé sur la technologie à DEL et il était assez grand pour afficher les détails les plus infimes (voir la photo). Bien que la majorité des présentations étaient en chinois, la séance plénière était fondamentalement bilingue avec interprétation du chinois vers l’anglais et vice-versa.

Il y avait plusieurs conférenciers internationaux, y compris moi-même, mon ami thaïlandais, un fonctionnaire du gouvernement allemand et deux délégués japonais. J’ai eu l’occasion de parler de la mise en œuvre des STI au Canada pendant 20 minutes et je me suis concentré principalement sur la mission et les objectifs de STI Canada chez nous et à l’étranger, sur notre récent effort de mise en œuvre d’un nouveau plan stratégique et sur le prochain CRGA qui aura lieu dans la région de la capitale nationale en plus du congrès mondial sur les STI qui aura lieu à Montréal. Malheureusement, notre présentation audiovisuelle promotionnelle que nous avions si soigneusement traduite en chinois n’a pas été présentée puisque « notre technologie audiovisuelle était trop avancée pour eux », malgré les efforts déployés par plusieurs personnes pour tenter de corriger la situation. Je crois que leur technologie à DEL était en cause. Toutefois, ils ont promis qu’ils téléchargeraient notre présentation audiovisuelle sur leur site Web pour que leurs membres puissent la visionner. 

Exposition. Compte tenu de la taille de la Chine, l’aire d’exposition était de taille modeste, accueillant environ une cinquantaine d’exposants tout au plus et plusieurs entreprises de renom n’étaient même pas représentées. Les participants ont visité l’aire d’exposition seulement à compter du deuxième jour puisque la séance plénière s’est déroulée pendant toute la première journée et nous n’avons même pas pris une seule pause. 

Il n’y avait pas d’affichage dans le kiosque d’exposition, mais heureusement, j’avais apporté nos affiches qui avaient été utilisées à Détroit. La remise de brochures promotionnelles et d’épinglettes à même le kiosque d’exposition a été totalement inefficace. En toute fin, j’ai décidé de me déplacer calmement d’une rangée à l’autre pendant la séance plénière pour remettre le matériel promotionnel en main propre. L’épinglette de Montréal a été très populaire, surtout auprès de la gent féminine, et les participants étaient très heureux de recevoir la brochure qui avait été traduite en chinois. Tout compte fait, j’ai distribué toutes les 400 épinglettes et les brochures promotionnelles de STI Canada. Je recommande fortement de distribuer des épinglettes en tant que matériel promotionnel dans le futur en raison de leur intérêt auprès des participants. 

Cérémonie de remise des prix. Nous pouvons tirer de bien bonnes leçons à propos de leur cérémonie de remise des prix. Ils ont remis au moins dix fois plus de prix que nous le faisons annuellement. Une dizaine et plus de lauréats faisaient la file tous en même temps et ils étaient escortés jusqu’à la scène par des hôtes magnifiquement habillés. Les prix étaient par la suite remis simultanément par cinq personnalités importantes. Tout un spectacle!   

Forums techniques. Le lendemain a été consacré à la tenue de forums techniques, jusqu’à huit forums simultanés tout au long de la journée sur une variété de thèmes dans le domaine des STI. Toutes les salles étaient bondées. Bien que plusieurs personnalités aient déjà quitté les lieux, plusieurs étudiants locaux assuraient la relève.

Visites techniques. Deux visites techniques ont eu lieu le dernier jour de la conférence, soit une visite au Guangdong Provincial Integrated Traffic Management Centre et une autre au Guangzhou BRT Control Centre. Les deux visites étaient offertes consécutivement au même groupe de 80 personnes et elles n’ont duré que 3 heures, y compris tous les déplacements entre l’hôtel et les sites.

Rencontre avec le président

J’ai rencontré le président Wu le matin du 13 novembre et il était accompagné par le vice-secrétaire général Guan, madame Yang la directrice de l’adhésion et madame Liang du département des affaires internationales. La rencontre a été très cordiale et nous n’avons pas perdu de temps pour nous mettre d’accord qu’il devrait y avoir un protocole d’entente coopératif entre les deux associations et ils prévoient participer à notre CRGA qui aura lieu à Gatineau pour ratifier un tel protocole. Ils inviteront leurs membres à se joindre à nous à Montréal. Ils ont également fortement recommandé à STI Canada et à ses membres de participer à la conférence Asie-Pacifique à Nanjing en avril 2015 et ils ont promis de faire de leur mieux pour nous accueillir. Madame Liang a été mandatée de trouver un modèle approprié de protocole d’entente et nous l’envoyer pour examen.

Organisation de la conférence

Selon moi, ITS China n’organise pas ces conférences personnellement. Par exemple, la conférence de Guangzhou a été organisée principalement par le Guangdong Provincial Transportation Department et plusieurs étudiants du secondaire ont été recrutés en tant que bénévoles. Le Jiangsu Provincial Transportation Department (la capitale étant Nanjing) jouera un rôle important lors de l’organisation du forum Asie-Pacifique qui aura lieu à Nanjing en avril prochain.

Nanjing 2015

Le 14e forum et exposition Asie-Pacifique sur les STI aura lieu à Nanjing en Chine du 27 au 29 avril l’an prochain et on prévoit un public beaucoup plus large pour nos efforts promotionnels sur nos technologies et conférences. Des délégués de partout en Asie et d’autres continents participeront à 3 séances plénières et 21 séances sur différents thèmes dans le domaine des STI. La surface de l’aire d’exposition mesurera plus de 3 000 mètres carrés et le prix de location des kiosques d’exposition est très abordable. Nous devrions fortement envisager de rassembler une équipe d’exposants canadiens pour promouvoir nos produits dans le domaine des STI à cet endroit.

ITS Shenzhen

J’ai rencontré plusieurs représentants officiels lors de la conférence d’ITS Shenzhen, y compris le président Yang, le secrétaire général Li et Cathy Lee, la secrétaire des affaires internationales. La société ITS Shenzhen a été formée avant celle d’ITS China et elle est exploitée en tant qu’association indépendante, mais il existe toutefois une relation cordiale entre les deux. Par exemple, ITS Shenzhen commandite la conférence de Guangzhou.

Ils m’ont fortement recommandé de visiter leur bureau de Shenzhen, ce que j’ai fait d’ailleurs (et il est intéressant de mentionner que je me suis déplacé à bord d’un train à grande vitesse sur une distance de 120 kilomètres du sud de Guangzhou jusqu’au nord de Shenzhen pour la modique somme de 15 $ CAD).

Nous réunion à Shenzhen a été couronnée de succès. Monsieur Li s’est engagé à envoyer une importante délégation à Montréal en 2017 et il souhaite ratifier un protocole d’entente coopératif avec STI Canada. Monsieur Li a indiqué qu’il serait difficile pour lui d’y participer puisque leur Annual ITS Expo aura lieu juste un mois après la tenue de notre évènement. Toutefois, les gens souhaitent nous inviter à leur exposition et ils nous fourniront un kiosque d’exposition gratuit en plus d’acquitter nos frais d’hébergement et de repas. Ils nous ont fait parvenir une lettre qui confirme leur invitation depuis que je suis revenu au Canada. La surface de l’aire d’exposition d’ITS Shenzhen mesurera plus de 4 500 mètres carrés et ils attendent 300 exposants en provenance de 16 pays ainsi que 30 000 visiteurs en provenance de 20 pays. Le lieu de la conférence est situé à une station de métro de la frontière de Hong Kong.

De retour à Guangzhou, j’avais vérifié avec le président Wu qui a mentionné qu’ITS Shenzhen est un bon partenaire d’ITS China et ils ne voient pas d’inconvénient à la ratification de toute forme de protocole d’entente coopératif avec ITS Shenzhen. Comparé à ITS China, ITS Shenzhen est beaucoup plus axé sur le secteur privé et cible davantage le commerce et le jumelage d’entreprises. Plus de 150 de ses membres sont des entreprises importantes dans la grande région de la Chine qui œuvrent dans le domaine des STI dont plusieurs sont déjà actives à l’étranger et possèdent des partenaires internationaux. Je crois qu’ITS Shenzhen est une très bonne interface avec la Chine et je recommande fortement d’établir une relation avec eux.   

Plateforme OpenITS

J’ai rencontré le professeur Yu Zhi de l’Université Sun Yat Sen à Guangzhou, le cofondateur de la plateforme OpenITS, un groupe qui prône les technologies ouvertes dans le domaine des STI. Je crois que l’Université de l’Alberta participe également à cette entreprise. Le groupe compte maintenant environ 50 personnes, principalement des universitaires, mais le professeur Yu voit de bonne augure la participation de STI Canada et ses membres. Je l’ai informé que je communiquerais de nouveau avec lui sur la façon dont la plateforme OpenITS pourrait jouer un rôle lors de l’évènement de Montréal. Je recommande d’explorer une telle avenue pour se rapprocher des universités en Chine, en Asie et dans le monde entier.

VEUILLEZ TROUVER ICI LE RESUME COMPLET.

 

STI Chine 2014